Une Cerise Noire par la Française de Comptage

Le vendredi 13 mai à Colombes

mercredi 11 mai 2016, par Pernette

Une Cerise Noire

Le vendredi 13 mai 2016 à 21h30
à Colombes (92)
RDV à 21h30 à L’Avant Seine / Théâtre de Colombes
Parvis des Droits de l’Homme, 88 rue St Denis 92700 Colombes

Attention ! représentation payante :
réservations au 01 56 05 00 76
Tarifs : 19 € / Réduit : 16 € / Moins de 20 ans et étudiants de moins de 26 ans : 12 €

JPEG - 44.5 ko

A la fois film, plateau de cinéma, performance technique et spectacle de rue, Une Cerise Noire offre au spectateur une expérience unique, inédite.
A travers cet hommage au polar hollywoodien inspiré des grands classiques du genre, toute la magie du cinéma est mise à nue : techniques de tournage, changements de décors, trucages, préparation des acteurs, réglages des lumières...
Une Cerise Noire prend ainsi à revers le principe du DVD : ici le making-of est la vedette, le film est le bonus.
14 décors et 21 comédiens-techniciens pour un véritable ballet réglé au millimètre : dans une débauche d’énergie, la fiction cinématographique maîtrisée rejoint l’imprévisible du théâtre vivant.

JPEG - 110.3 ko
JPEG - 15.5 ko

Une Cerise Noire est un spectacle imaginé par Benoit Afnaïm, fondateur et metteur en scène de la compagnie Française de Comptages (33 heures 30 minutes, Une Cerise Noire, "Vous en voulez."). De sa formation d’horloger, il garde l’amour de la belle mécanique et veille à son application dans les spectacles eux-mêmes : dramaturgie rythmée, fluidité de la mise en scène, enchaînements millimétrés... Un bon travail de psychorigide s’il n’y avait l’humour, la dérision et cette démesure enchanteresse. Avec Une Cerise Noire, La Française de Comptages raconte sa propre histoire faite de passion, de complicité, de rigueur et de défit. Mus par un enthousiasme communicatif, ses artistes montrent avec humour les dessous du monde du cinéma, fragile et imparfait, comme ils se montrent eux-mêmes, et dans la frénésie du direct, réalisent leur "chef-d’oeuvre" dans les règles... du 7° art.

Voir en ligne : tarifs et réservations