lundi 23 avril 2012, par TVbien

JPEG - 291 ko

Son vécu d’enfant dans les cirques, les cinémas ambulants ou avec les gitans… a amené Pascaline Vion à devenir photographe. Ayant pris le goût aux voyages, elle réalise des reportages. Elle fait le tour de l’Irlande dans une roulotte, part en Afrique sur des projets de coopération, participe à des fouilles archéologiques en Espagne, suit des groupes de musique, de théâtre en tournées … Des campagnes de France ou d’ailleurs, des pistes de cirque aux rues de la ville, elle porte son regard sur tous les milieux, y compris les zoos, les laboratoires… et même les blocs opératoires de l’hôpital.

Pour y trouver quoi ? Un autre regard sur la vie, une volonté de saisir tous ces petits instants merveilleux qui nous échappent, lorsque nous sommes enfermés dans notre quotidien. Sa démarche est une « recherche » de la sensation, de l’émotion. Vision à la fois dérangeante et sensible, qui provoque l’étonnement, le plaisir ou l’inquiétude (voir la série « Correspondances » exposée au jardin des plantes de Paris).

Elle travaille, aujourd’hui, sur deux nouvelles séries : « empreintes » et « voyages de nuit ».
Toujours à la recherche de nouvelles expériences, elle se lance dans la réalisation de films d’animation en pâte à modeler. Ayant besoin d’un atelier, elle se tourne naturellement vers la Villa Mais d’Ici, qu’elle a vu naître. En 2006, elle installe son « laboratoire » à la villa, elle y réalise aujourd’hui un clip pour le groupe « Warzim Boule de Feu ».

Afin de partager ses nouvelles découvertes, Pascaline Vion a pour projet l’organisation d’ateliers de création de films animés pour les enfants, où seront abordées différentes techniques : pâte à modeler, ombres chinoises, dessins. Ces ateliers auront pour but de développer la créativité, mais aussi le savoir, par l’utilisation de différents outils : appareil photo, ordinateurs…

Pascaline Vion
06 11 74 62 90
vion.pascaline@yahoo.fr